Sur Josephine Halvorson, le visible/l’invisible, la Villa Médicis, produire

Au printemps 2015, je retrouve Josephine Halvorson à Rome, alors qu’elle est depuis quelques mois pensionnaire à la villa Médicis. Plutôt que de contempler la vue imprenable sur Saint-Pierre que lui offre une des fenêtres de l’atelier, elle continue de peindre des portes et des huisseries et se penche sur les allées désertes de la villa.

Josephine Halvorson, Slow Burn

Solo museum exhibition at the Southern Center for Contemporary Art Winston-Salem, NC, curated by Cora Fisher.

Echelle Paintings : Riverworks (Eng. /VF) in Halvorson_SlowBurn.pdf

In motion. Peintures de Josephine Halvorson

(Résidence d’écriture à Moly-Sabata, 2014)

Josephine Halvorson/ Part I-Part II [exposition, 2014] 

Le projet que j’ai proposé à Josephine comprendra deux volets, (…)

Objets à l’état sauvage, peintures de Josephine Halvorson

11 nouvelles peintures de Josephine Halvorson sont présentées à la galerie Sikkema Jenkins à New York à l’occasion de la dernière exposition personnelle de l’artiste1.