Nouvelles photographies [diapositives]

Cache-cache au Luxembourg

Je les ai trouvés beaux ces petits vieux en promenade au Luxembourg. Complices, marchant et vieillissant ensemble. C’était mercredi, c’était l’été indien, c’était quelques jours après la rentrée des classes. On allait aux jeux verts avec ma fille, une aire aménagée pour les enfants au cœur du jardin. Mais avant, on a fait un détour pour que je puisse suivre le couple de petits vieux avec mon appareil photo. C’était cela, un détour, non pas une destination. Il m’est apparu assez vite qu’ils cherchaient un endroit où s’asseoir, tranquille, à l’ombre, et je les ai suivis dans les jeux de lumière, dans leur recherche au ralenti mais non moins hardie. C’était comme les accompagner du regard, jusqu’à ce qu’ils soient bien installés, jusqu’à ce qu’ils aient trouvé l’endroit idéal.
Elle, elle avait envie d’aller aux jeux, et moi, de saisir encore les lumières diaphanes et merveilleuses de l’automne. Alors on a joué. À une sorte de cache-cache, de jeu de pistes. Elle se dissimulerait parmi les autres enfants et je tenterais de la retrouver grâce à la lumière et à un détail.
Dans ce jeu, je croirais la voir mille fois et la chercherais encore jusqu’à ce qu’elle réapparaisse, victorieuse. À coup sûr, c’est elle qui va gagner, mais je l’aurai quand même eue.

Une ode au temps qui passe, à ma fille, au jardin du Luxembourg, à la nature, à l’enfance, aux formes, à la tendresse, aux ombres et au soleil de l’automne.

Écoute suggérée :
Christophe Chassol, Odissi, Pt.III (Farewell), 5’01 – Indiamore  (Tricatel, 2013)

27 diapositives, 4’59
© DDHstudio/ septembre 2018

cache-cacheLuxembourgB.D.

Pour un visionnage en H.D., me contacter