de 2 à 5 : Lectures

Deux ou cinq minutes pour écouter les propos d’un artiste, d’un auteur.
Je lis des textes, témoignages, conversations de ceux qui sont, comme le sont les amis, des compagnons de route et de ressourcement.

Chronique de Gerda Steiner/ Jörg Lenzlinger pour Schatz et Jardin, Frac Alsace

 
*** Fête pour Schatz & Jardin !                           le 26 juin de 12 à 21h ***
       avec des performances de                     Théo Vincent, Jonathan Poulet               et Simon Burger.

Juin:
« Maintenant, le jardin boit et grandit et les trésors fermentent et bavardent.
Il sera ouvert au public à partir du 26 juin pendant les 10 prochaines années pendant les heures d’ouverture du FRAC. »

Avril :
« La pulmonaire et le pommier fleurissent dans le jardin. Nous plantons et semons, construisons des lieux de nidification pour les insectes, les oiseaux et les personnes.
Parce que les gens ne savent pas qu’ils sont aussi des oiseaux. »

A Shot in The Dark, 701 Venice Boulevard, Venice, CA.

Nouveau texte sur le processus de création de Vija Celmins et les œuvres produites à Los Angeles entre 1962 et 1975.

Résonance du minimalisme : Piano Phase de Steve Reich (1967), une construction généreuse

Imaginons un instant que l’on ne puisse plus appuyer sur ‘‘Pause’’. Que la musique ne s’arrête plus jamais. On ne saurait plus quand le morceau à l’écoute dans le lecteur a commencé, à quel moment il s’interrompt pour repartir. La musique tournerait en boucle, elle serait une sorte de ligne continue, sans début ni fin. Maintenant, imaginons seulement que ce morceau soit construit à partir d’un court motif musical répété indéfiniment, et qu’il dure, disons, entre quinze et vingt minutes.
 Ce morceau est Piano Phase, créé par Steve Reich en 1967.
Toutes ces années, depuis que je m’intéresse à Steve Reich, j’ai écouté Piano Phase un bon nombre de fois.

Le feuilleton Vija Celmins (3) : Marcher

Retrouvez ici des extraits de la monographie Vija Celmins, Home is where the art is.

Marcher le long de l’océan ou dans le désert 

ILoveDesign

En ce début juillet 2020, je me dis: dès 2008 au musée de Valence, j’ai invité des designers à imaginer l’identité visuelle et graphique de mes expositions :
My name is Wendy, Frédéric Teschner, PBNL, Antoine+Manuel, … Ce n’est pas un hasard, j’ai toujours aimé inclure ce type d’oeuvres dans mes projets, considérant qu’elles sont plus qu’une communication mais une déclinaison de plus du sujet abordé.

Jules Olitski, Departure of Angels

Encore peu connu en France, le peintre Américain Jules Olitski (1922-2007) est un des principaux représentants du courant de la Color Field Painting,
étroitement liée à l’Expressionnisme abstrait, aux côtés notamment de Mark Rothko, Clyfford Still et Kenneth Noland.

Certains

night house at daytime de Jean-Pascal Flavien, l’œuvre qui respire

Parfois je respire plus fort et tout à coup,
ma distraction continuelle aidant, le monde se soulève avec ma poitrine.
Henri Michaux, En respirant
(La nuit remue, Gallimard, Paris, 1967, p 31)

Le feuilleton Vija Celmins (2) : Just Pulled the Trigger

Extraits de la monographie Vija Celmins, Home Is Where The Art Is.
Extrait en version anglaise (traduction : John Tittensor)

He has just pulled the trigger. Arm outstretched, he is pointing the still-hot pistol. No movement. Only silence. The smoke like a motionless cloud suspended in space. Just these three elements painted on a gray ground? Let us look closer. The smoke escapes from the pistol as a slight movement. One would say that the action is not really completed: it lingers in the air, intrudes on it.