couv-AP-443

ACTUALITÉ 

Chloe Piene dessins, artpress 443 (avril 2017)

Everyday Abstraction1 : Images at work (peintures, photographies, films)
avec l’association Abstract Room (Paris, mai 2017)

Boris Mikhailof (Biennale de Venise), artpress (mai 2017)

Retrouvez  … 

Le coeur dissident, artpress exclu web

Certains gestes/ dans Image-Texte

Toba Khedoori/ dans Écrits sur l’art

Artists who make pieces/ dans Écrits sur l’art

Variations sur la Danaïde de Rodin/ dans Image-Texte

Pure essence (a poem to Q.T) / dans Image-Texte

Verklärte Nacht de Anne Teresa de Keersmaeker / dans Écrits sur l’art

(…)

Et cliquez  …

Écrits sur l’art pour lire Objets à l’état sauvage, Piano Phase, Fukushima, Tim Eitel, Vija Celmins, 3 films solaires, …

Sur Josephine Halvorson, le visible/l’invisible, la Villa Médicis, produire (1)

Au printemps 2015, je retrouve Josephine Halvorson à Rome, alors qu’elle est depuis quelques mois pensionnaire à la villa Médicis. Plutôt que de contempler la vue imprenable sur Saint-Pierre que lui offre une des fenêtres de l’atelier, elle continue de peindre des portes et des huisseries et se penche sur les allées désertes de la villa. Par la fenêtre, le paysage…

Le coeur dissident

En janvier, le Théâtre de la Ville hors les murs présentait au Centre Pompidou APERÇU – 5 room puzzle, nouvelle création de la chorégraphe portugaise Tânia Carvalho sur l’incommunicabilité entre les êtres, inspirée d’un poème de Fernando Pessoa.
Lire le texte
www.artpress.com/2017/02/27/le-coeur-dissident/

Où vas-tu garçon?

13h le 22 février, d’après un dessin de Damien Cabanes

Hôtels, Hôtels / artpress (439-décembre 2016)

Dans un autoportrait pris de nuit au Park Hyatt Hotel de Tokyo en 2015, le photographe Alec Soth flotte au-dessus du monde, allongé sur son lit qui se reflète dans la large baie vitrée de la chambre. C’est un appel à la rêverie tout d’abord : on peut facilement s’imaginer à sa place et distraitement, se laisser porter par l’image, flotter à son tour. Quand on descend à l’hôtel, généralement,

sur Toba Khedoori

Les dessins de Toba Khedoori n’ont rien de lyrique. Ils sont expansifs d’une autre manière,

après Artists who make “pieces”

Au premier coup d’œil, Artists who make “pieces” de 1976 de l’artiste de Los Angeles Ed Ruscha se compose d’une phrase sur une surface neutre. D’une phrase qui se découpe sur un fond coloré dans des tons rose orangé. D’une phrase réalisée dans une police de caractère basique (Sans serif) à l’aide d’un pochoir en film acétate. Ce dessin est une phrase solide, claire dans la couleur vaporeuse, nuancée.

Flux (Flow): films de Stan Souglas et Kahlil Joseph

Une jam-session d’un groupe fictif de jazz-funk à The Church (célèbre studio d’enregistrement des Columbia Records sur 30th street à New York, actif dans les années 1970). Une boucle de 6h, groove sans fin.
Un portrait des communautés afro-américaines aujourd’hui, dans la ville de Compton, une banlieue de Los Angeles. En plans décalés sur un split screen.

Abstraction, Words and The World / for Frieze

(extrait/abstract)

« The it-pleases-or-displeases-me, which as a feeling
seems so utterly private and non communicative, is actually
rooted in this community sense once it has been transformed by reflection,
which takes all others and their feelings into account.
Hannah Arendt, Lectures on Kant’s Political Philosophy

sur James Rielly

« Une reprise est-elle possible ? Quelle signification a-t-elle ? Une chose gagne-t-elle ou perd-elle à être reprise ? », interrogeait Kierkegaard dans La reprise (1843).

Gilles Aillaud, l’art insouciant de la trace / artpress 432

Depuis sa première exposition à la Galleria dell’ Obelisco à Rome en 1949 sur le thème du monde sous-marin et dans d’incessants allers et retours entre la peinture et le dessin, Gilles Aillaud a peint le vivant. Il s’est fait connaître par ses peintures de grand format qui montrent les animaux sauvages des parcs zoologiques.

Certains gestes V3

Une réponse à la J20 Art Strike et au collage de Barbara Kruger pour la couverture de l’édition spéciale élections de New York Magazine (31.10.2016)

Variations sur La Danaïde

3A

Trajectoire 1 (Paris-Aubervilliers)

trajctoire-1-paris-aubervilliers

Millefeuille

Version 2

Quand j’écoute ton enregistrement c’est dans un parc il y a des enfants qui jouent, des gens qui se promènent. Mille-feuille, voilà le mot qui me vient, les bruits se superposent et me font l’effet d’un gâteau,

Minimal Maximal #1(Berry)

img_6839

Pure essence (a poem to Q.T)

QT

Aux abords de villes américaines au milieu de nulle part des voitures des bars des nuits tièdes

Studios

studioh-album

https://soundcloud.com/

Exposition-night house at daytime/ textes de nuit, de Jean-Pascal Flavien

Jean Pascal Flavien, Black Sun

Jean-Pascal Flavien, blue sun, 2013 (courtesy Galerie Catherine Bastide)

Exposition-Célébration/ Rêves de nature

Visuel de l'exposition par Antoine+Manuel

Visuel de l’exposition (©Antoine+Manuel)
Commissariat d’exposition pour lux Scène nationale, Valence (2012)

Vous me direz, d’Elisabeth Ballet

Elisabeth Ballet, Vous me direz, Sculpture sonore réalisée en collaboration avec Cécile Chagnaud monteuse acousticienne, 2014 ©Tous droits réservés
Elisabeth Ballet, Vous me direz, 2014, sculpture sonore réalisée en collaboration avec Cécile Chagnaud monteuse acousticienne ©Tous droits réservés